Quel est l'intérêt de connaitre le prix de sa maison ?

Pour envisager correctement la vente de sa maison, il est impératif d’en connaître le prix ou du moins, d’en avoir une estimation au plus près de sa valeur actuelle. Une juste estimation immobilière permettra en effet d’obtenir certains bénéfices ou avantages en termes de vente. Mais au préalable, il y a certaines idées fausses qu’il convient de mettre à l’écart si l’on veut pouvoir estimer au mieux le prix de sa maison. Décryptage !

Savoir le prix de sa maison

Les fausses idées concernant le prix de sa maison

Connaître la valeur actuelle de sa maison, c’est s’assurer de pouvoir revendre celle-ci à un bon prix. Cependant, la plupart des propriétaires commettent souvent les erreurs suivantes : la première erreur consiste à surestimer le prix de votre maison du fait que vous l’aurez entretemps rénovée. Ainsi par exemple, si vous aviez autrefois acheté votre maison à 300 000 euros et qu’avant la revente, vous avez refait toute la peinture intérieure et extérieure ainsi que le plafond, vous vous autoriseriez par exemple à penser que votre maison vaut désormais 330 000 euros. Il ne faut pas partir avec l'idée fixe de rentabiliser sa maison. Toutefois, c’est sans compter la fluctuation des cours de l’immobilier dont le marché des maisons individuelles est peut-être en baisse. Il vous faudra donc prendre en compte les prix pratiqués sur le marché immobilier actuel, dans votre estimation immobilière. La seconde erreur courante consiste à se baser uniquement sur les prix pratiqués dans votre voisinage immédiat. Il faut savoir en effet que chaque maison est unique (et sa valeur est donc unique), bien que la vôtre ressemble par exemple de par ses caractéristiques à celle du voisin d’à côté (même surface, même nombre de pièces…).

Connaitre le bon prix c'est une vente plus rapide

Connaître le prix de sa maison permet d’envisager une vente rapide de son bien immobilier. La raison en est que vous n’aurez pas perdu de temps à proposer un prix de vente qui soit inadéquat. Dans ce dernier cas en effet, la maison sera visible sur les sites web et les journaux spécialisés dédiés à la vente immobilière, mais sans que vous ne crouliez sous les appels et les mails d’acheteurs potentiels. Ces derniers savent en effet pertinemment qu’un bien au départ surévalué et qui, à force de ne pas trouver acquéreur, devient sous-évalué dans son prix, n’est pas forcément très crédible et suscite la défiance des acquéreurs potentiels. Vous perdrez au final en termes de crédibilité et ne serez plus en mesure de négocier face aux prétendants acquéreurs, le prix de votre maison. Ces derniers pourront ainsi avoir un moyen de pression sur vous et acquérir votre maison à bas prix.

Connaitre la valeur de sa maison pour mieux vendre

Bien évaluer le prix de sa maison, c’est s’assurer non seulement de vendre rapidement mais également de ne pas vendre à perte. Il est important en effet que vous rentriez dans vos « frais », c'est-à-dire que vous puissiez vendre la maison à un prix qui corresponde au moins à sa valeur sur le marché immobilier de référence, actuel. Autrement dit, vous ne ferez pas forcément de « bénéfices » par rapport à son ancienne valeur mais ne vendrez en tout cas pas à perte.