Faire estimer sa maison par un notaire : comment ça marche ?

Avant de pouvoir vendre sa maison ou son appartement, encore faut-il en estimer au plus près et au plus juste le prix. Si diverses solutions existent pour parvenir à cette estimation, la plus fiable demeure cependant celle qui implique l’intervention d’un notaire. Quelles en sont les raisons ? Comment en pratique ce professionnel opère-t-il son estimation ? Éclaircissements.



estimation maison par notaire

Le notaire : un expert pour évaluer votre maison

Pour estimer une maison, différentes alternatives sont possibles : recourir à un logiciel gratuit ou payant en ligne, faire appel aux agences immobilières qui la plupart du temps acceptent d’effectuer cette tâche gratuitement, ou encore se tourner vers un notaire. De toutes ces possibilités, cette dernière présente beaucoup de fiabilité même si le coût d'une estimation par un notaire est assez coûteuse. En effet, compte tenu de leur nécessaire intervention dans les transactions immobilières, les notaires sont les mieux placés pour connaître le prix d'une maison dans les zones géographiques où ils officient. Sur ce plan, le recours à ce professionnel présente donc un intérêt irréfutable.

Mais ce n’est pas là le seul avantage de faire appel au notaire pour estimer sa maison. Compte tenu de son implication future incontournable dans la concrétisation de la transaction, l’impliquer ainsi très tôt dans la démarche ne pourra que profiter au propriétaire. En effet, de par cette perspective, ce dernier pourra bénéficier prématurément des conseils de ce professionnel sur toutes les questions liées par exemple à l’impôt sur la fortune, aux successions, au partage de biens entre couple en cas de divorce etc...
Attention toutefois car le notaire, à la différence de l’agent immobilier, n’est pas sur le terrain et en prise directe avec le marché immobilier de votre secteur au quotidien. Tous les éléments subjectifs liés à la vie de votre secteur, votre maison en lui-même par rapport aux autres du quartier, etc…ne seront peut-être pas forcement aussi bien intégrés dans l’estimation que par un professionnel en permanence sur le terrain.



Estimation notariale : comment ça marche ?

Dès lors que son office est sollicité, comment le notaire va-t-il faire pour estimer votre maison ? Sur le principe, deux alternatives sont possibles.

Soit le notaire va procéder à une expertise de la valeur vénale de la maison, soit il va se contenter d’effectuer une estimation qui exclut tout audit de l’immeuble. Dans la première hypothèse, l’exercice consistera pour le notaire à expertiser le logement en prenant en compte divers critères. Il s’agira ainsi par exemple de considérer le lieu d’emplacement du bien. En effet, selon que le logement est situé dans une zone géographique très cotée ou au contraire très peu valorisée, son prix ne sera pas le même. Il s’agira ensuite de considérer les différentes prestations qui singularisent éventuellement le logement (jardins, piscines etc.). Au-delà de ces deux premiers critères, un troisième est aussi souvent pris en compte. Il s’agit de l’état de la maison. Une propriété neuve sera ainsi par exemple bien plus valorisée qu’une maison ancienne. Combinés ensemble, ces différents éléments seront valorisés par le notaire pour déterminer le prix auquel le logement mérite d’être vendu. Dans sa mise en œuvre, cette première technique ne s’éloigne donc pas véritablement de celle employée par les agences et les autres experts immobiliers.
S’agissant à présent de la seconde technique, celle qui exclut tout audit du bien, elle consistera la plupart du temps pour le notaire, à consulter ses bases de données pour établir l’estimation attendue. Le prix du bien sera ainsi estimé en fonction de deux critères au moins : la catégorie du bien et les fourchettes de prix qui ont cours dans la région, par rapport à la période de l’estimation.



En savoir plus ...

Notaire, l'expert de l'évaluation immobilière
Les notaires et l'immobilier